Le conseil scientifique invite à précommander des vaccins contre le variant brésilien

La nouvelle menace de l’épidémie de la maladie Covid-19 est désormais le variant dit brésilien. Le conseil scientifique chargé d’éclairer la décision publique écrit un rapport spécifique à la menace de ce variant, suivi d’effets avec des restrictions sur les voyages décidées par le Gouvernement. Dans son avis, le conseil scientifique aborde également la question de la vaccination contre ce variant. Les vaccins sont en effet moins efficaces face à ce variant. Le variant dit sud-africain, encore plus résistant à la vaccination, est surreprésenté parmi les échecs en population générale du vaccin de Pfizer-BioNTech.

Pour le moment, le variant brésilien reste peu présent en France métropolitaine, en partie en raison de la forte diffusion du variant dit anglais. Le conseil scientifique craint une extension à partir de l’été 2021 si le variant anglais baisse et que la couverture vaccinale, avec les vaccins à ARN messager, est insuffisante. Il recommande ainsi d’anticiper cette arrivée dans les précommandes de vaccins ciblés sur ces nouveaux variants. Le laboratoire Moderna est ainsi cité, avec un nouveau vaccin attendu pour cet automne.